Régimes

13 juin 2017

Ce que j’aurais souhaité savoir sur les régimes

La course à la minceur est de nouveau sur les podiums avec l’arrivée des vacances d’été.  On nous vente les mérites de nouveaux régimes dans les derniers magazines, les réseaux sociaux tels que les monodiètes, les régimes hyperprotéinés… J’ai tenu à vous partager les enseignements que j’ai pu retirer des années où j’ai mis mon corps en souffrance en m’infligeant toutes sortes de régimes. Tout ce que j’aurais souhaité savoir sur les régimes avant… Je ne suis absolument pas nutritionniste, je souhaite uniquement vous faire part de mon expérience.

 

  • Les régimes, un combat sans fin  :

     

    Adolescence, syndrome prémenstruel, grossesse, stress, les hormones… Toute notre vie, nous rencontrons différents événements qui influencent notre poids et notre silhouette. Ce chiffre sur la balance peut virer à l’obsession…  Si je vous en parle, c’est que j’ai une bonne expérience sur ce terrain !

 

Régimes

 

  • La balance au placard 

    J’ai connu l’époque de la pesée quotidienne, c’était une épreuve quotidienne qui régentait mon humeur ! Pour autant, le poids n’est finalement qu’un chiffre et chacun et chacune à son propre poids de forme. J’ai bien dit « poids de forme » qui n’est peut-être pas le poids dont on rêve. Notre poids est loin d’être le meilleur indicateur de notre silhouette et de notre santé ! Ma balance est désormais bien rangée ! Se peser pourquoi pas, une fois par semaine (voire tous les quinze jours) est amplement suffisant !

Régimes

  • L’effet yoyo 

    Les régimes hyperprotéinés , hypocaloriques drastiques… Certes, ils font perdre du poids rapidement, mais ils s’accompagnent d’une reprise de poids dès que l’on reprend une alimentation habituelle. Et souvent, on reprend plus que les kilos perdus initialement. Cet effet « yoyo » a un impact sur le moral, sur la confiance en soi mais pas que. Ces régimes peuvent engendrer des problèmes rénaux, cardio-vasculaires, osseux et de nombreuses carences…

    Se réapproprier ses sensations de faim, écouter son corps et lui donner ce dont il a besoin : les fondements d’une alimentation équilibrée.

  • La frustration  

    Une grande partie des régimes (et notamment ceux dont j’ai fait les frais) excluent des aliments ou des groupes d’aliments ! Inévitablement, ces interdits génèrent des frustrations qui se soldent par des craquages. Avec une alimentation équilibrée adaptée à nos besoins et à notre métabolisme, (qui peut être dans les premiers temps guidée par une diététicienne,(ce que je recommande très fortement), il est possible de manger de tout, raisonnablement. Manger à sa faim et sans interdit avec plaisir. Pas de frustration, pas de restriction, on modifie durablement nos habitudes alimentaires que l’on peut ainsi conserver à long terme et ainsi, obtenir des résultats pérennes.

Régimes

 

  • Réaliser des économies

    Oui, faire un régime (des régimes…) peut coûter très cher ! Certains programmes représentent un beau budget (avec lequel on peut largement financer nos vacances), je ne parle même des poudres de perlimpinpin qui nous promettent des miracles  ! Un accompagnement avec un médecin-nutritionniste ou une diététicienne sont plus accessibles et surtout, ils nous permettent d’acquérir les bons réflexes et les bonnes habitudes qui sont les clés d’un équilibre alimentaire. N’oublions pas le plus important : bouger : danser, marcher, là encore, la notion de plaisir est primordiale !  Je modère mon propos concernant le célébrissime programme Weight-Watchers qui est validé par le corps médical car il s’agit bien d’un rééquilibrage alimentaire et non d’un régime.

     

     

     

     

     

    Régimes

     

 

Je vais probablement me répéter, mais j’y tiens, on se fait plaisir ! On se chouchoute:  maquillage, coiffure, soins, sport, moments de détente ! Notre poids est un uniquement un chiffre… Je préfère parler de « poids de forme », celui qui nous permet de nous sentir bien et que l’on peut maintenir durablement.

Stéphanie

 

Laisser un commentaire pour Ce que j’aurais souhaité savoir sur les régimes

  1. Hello. Clairement il faut ranger la balance et se concentrer sur les mensurations. C’est le meilleur moyen de voir ses progrès. Pour le reste, faut se donner des objectifs intermédiaires réalistes et aller doucement plutôt que d’espérer perdre 8 kg en 1 mois.
    • Hello, merci beaucoup de ton message. Effectivement, je suis pour le « doucement mais sûrement » qui permet des résultats durables tout en respectant son corps. Belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *